Vous pensiez connaitre les limites de l'absurde ? Vous n'avez encore rien vu...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tsukiyo Aki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsukiyo Aki
Q♦ Impératrice ♦Q

avatar

Messages : 55
Age du personnage : 25

MessageSujet: Tsukiyo Aki   Lun 7 Mar - 2:17



Tsukiyo Aki
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬




    Date de Naissance (Age) : 27 novembre 1992 (18)
    Origines : Russes, japonaises.
    Nationalite : Française.
    Metier (Groupe) : Impératrice. (Bas Conseil - Civil - Armée - Gouvernement)


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬




Physique :
(Minimum 10 lignes)

Histoire :
L'histoire de l'Impératrice ne commence pas réellement il y a 17 ans, mais plutôt dans les années 1930, lorsque son arrière arrière grand père, Iossif Vissarionovitch Djougachvili, plus connu sous le nom de Joseph Staline, décida de réserver une petite partie de son immeeeeeense territoire à sa descendance.

En effet, lors de son très long règne, Staline bâtit secrètement une ville à l'ouest de Koenigsberg (l'actuel Kaliningrad) qu'il nomma Secretgrad et qui resta donc un secret aux yeux du monde et même à ceux de l'URSS (oui bon, l'URSS fait partie du monde je sais, mais bref). Au fil des années cette ville dont peu de gens avaient entendu parler devint une légende, un mythe, puis une vieille croyance en laquelle on ne croyait même plus. Le seul fils de Staline dont l'existence resta cachée aux yeux de l'Histoire, quitta l'URSS très jeune, sous les ordres de son père qui voulait lui assurer l'anonymat et donc la sécurité. Nul ne sait où ce fils alla se réfugier, mais un jour, en l'an 1951 (car 1 + 9 = 10, 10 + 5 = 15 et 15 + 1 = 16, soit 4²) une rumeur disant que le petit fils de Staline venait de naître au Pays de Galles remonta jusqu'aux grandes oreilles de Sir Winston Leonard Spencer-Churchill qui, horrifié que le Pays de Galles abrite le descendant du grand dictateur communiste, leur imposa le poireau en guise d'emblème, que le Pays de Galles porte depuis ce jour tel la collerette de la honte. Ecureuil !! Cependant le petit fils de Staline fut ensuite abrité en France, pays qui, tant qu'il serait considéré comme un des grands vainqueurs de la Deuxième Guerre Mondiale, bien qu'il se soit fait lacéré la tête, comme dirait mon cousin Loïc se sale tricheur (action-replayeur confirmé), par les Allemands, --- (pause je réfléchis à où j'en étais dans ma phrase---) accepta de signer un pacte avec Staline, qui mourut deux ans plus tard, le 5 mars 1953 (mais c'était trop tard pour la France, le contrat était déjà signé, nananère !) C'est ainsi que le petit fils de Staline grandit en paix, puis rencontra une japonaise plus jeune que lui pour que ça colle avec l'histoire qui mit au monde, le 27 novembre 1992 la future Impératrice de Tsukigrad.

Tsukiyo Aki (car tel était le nom qui lui avait donné ses vrais parents) fut placée dès sa naissance dans une famille d'accueil niçoise avec laquelle elle grandit jusqu'à ses 14 ans (parce que les chiffres 1 et 4 sont cools). Mais, la nuit de son 14ème anniversaire, elle commença à faire des rêves étranges, pour ne pas dire totalement absurdes, à propos d'une ville tout à fait hors du commun que Staline en personne aurait bâtit pour elle. Ces rêves continuèrent longtemps, lui donnant au fil des nuits de plus amples informations à propos de cette ville qui commençait à l'obséder. Un jour, alors qu'elle savait maintenant où était censée se situer la ville, elle demanda à ses parents d'aller en Pologne pendant les vacances, dans une ville nommée Elblag parce que ça avait l'air marrant, non loin de Gdansk. Ses parents acceptèrent, car elle avait obtenu la mention Très Bien à son brevet, et c'est ainsi que L'Impératrice se mit en route vers sa destiné.
Sur le chemin, elle croisa un hibou qui lui demanda sa route, elle eu le choix entre:
- tu as peur
- tu lui parles hongrois
- tu le manges
- tu le violes
- tu lui réponds et tu t'en vas
(Vive les tests Facebook !)
Comme Tsukiyo n'était pas une peureuse, qu'elle ne parlait pas le hongrois, qu'elle venait de manger 3 bananes et un paquet d'ours à la guimauve et qu'elle n'était pas zoophile, elle lui répondit tout simplement et commença à partir. Cependant, le hibou la rattrapa en disant : "houuhouu ! Je suis le Sage Hibou du Royaume D'Hyrule, cousin de Maître Hibou de la Forêt des Rêves Bleus, et je viens ici pour te guider vers ton futur trône !" Tsukiyo resta très perplexe devant l'oiseau et -fan incontestée de The Legend of Zelda- palpa ses oreilles et sa tête pour vérifier qu'elle n'avait pas d'oreille d'elfe ni ne portait de bonnet vert. Rassurée de constater qu'elle ne s'était pas transformée en jeune homme tout de vert vêtu, elle accepta de suivre le Sage Hibou (car après tout, le cousin de celui-ci connaissait sûrement Tigrou!) C'est ainsi qu'ils traversèrent la mer, les cieux, les terres et les océans (euh en fait juste quelques routes, champs, rivières et une frontière) et arrivèrent en Russie, à Kaliningrad. Dans cette ville très câline adepte des free hugs, Tsukiyo Aki rencontra sans vraiment le vouloir Mini Bonita, qui la poursuivit pour lui faire un câlin. Tsukiyo eut le choix entre:
- tu as peur
- tu lui parles hongrois
- tu la manges
- tu la violes
- tu lui réponds et tu t'en vas
Comme Tsukiyo ne parlait toujours pas le hongrois, qu'elle n'était pas cannibale ni lesbienne et qu'elle n'avait rien à lui répondre puisque Mini Bonita ne lui avait rien demandé, elle décida d'avoir très peur et de partir en courant. Cette course poursuite l'amena tout droit devant une gigantesque muraille, apparemment infranchissable, sauf peut-être en volant, ce qu'elle était incapable de faire même en believant très fort qu'elle pouvait flyer ou en buvant du Red Bull. Exténuée par sa course, Tsukiyo posa une main contre la paroi de pierre pour s'y appuyer, et c'est alors que la roche se mit à briller d'une lumière dorée et que le signe de la Triforce apparue avec une petite mélodie que tous les fans de The Legend of Zelda connaissent alors qu'au loin une chanson de Daft Punk re-mixée par Julian se faisait entendre. Et, Ô miracle, la roche s'écarta pour laisser entrer en son royaume L'Impératrice puis se referma brusquement, un peu comme la porte rouge des salles d'SVT du CIV, et Mini Bonita s'y écrasa comme un cack.

Après que Tsukiyo ait visité cette vaste et étrange ville déserte, le Sage Hibou l'amena auprès de mon aaaarbreuh, je vivais heureux! ♪ de l'Arbre Mojo qui lui appris sa véritable identité, puis (quelques heures plus tard, parce que l'Arbre Mojo parle vraiment très longtemps, trop longtemps -_-) auprès de la styliste du Royaume de Rune Midgard qui lui confectionna en moins de deux la robe impériale. Tsukiyo, qui assumait petit à petit sa destiné (en fait relativement vite, car c'était tout de même une idée plaisante d'être Impératrice) décida de nommer cette ville Tsukigrad, comme l'avait fait son arrière arrière grand père avec Stalingrad, de lui dessiner un drapeau aux symboles dorés sur fond rouge, reprenant le model de l'emblème soviétique, et de lui composer une hymne dont l'air était le thème de Zelda – car après tout c'était le Sage Hibou, la Triforce et l'Arbre Mojo qui lui avaient ouvert le chemin vers son incroyable destin (le sien, pas celui d'Amélie Poulain hein).
C'est ainsi qu'avec le temps, L'Empire de Tsukigrad (puisqu'il avait pris son indépendance et n'appartenait plus à la Russie) fut peuplé d'étranges créatures, mais aussi d'humains encore plus étranges que les étranges créatures et de kiwis couineurs, de riettes moueuses, de chamoignons, de russophiles hallucinogènes, de pokémons, de porings, de blobs, de mecs grave mignons, de chardons bleus, de daemons, de chocobos, de lums, d'eschargots, de charpettes, d'escornilles, et… Ecureuil !!…

Cependant… une menace plane aujourd'hui au dessus de Tsukigrad… Le Pays de Galles, qui il y a un demi-siècle s'était vu attribuer le honteux, dégoûtant et horrible poireau en guise d'emblème, veut maintenant se venger sur la descendante du petit fils de Staline à cause duquel Churchill l'avait si sévèrement puni… tadadam…

A suivre au prochain épisode de "L'Histoire de mon Beau Pays", sur Tsukigrad TV.


    Phrase Perso : Assume mes décisions !

    Style de Musique : Rock progressif, Métal progressif, Ambiant rock, Métal alternatif, Pop-rock, Rock psychédélique...

    A Savoir : Les nuits de nouvelle lune je me transforme inévitablement en homme (d'où mon appellation d'Impérateur qui combine à la fois Impératrice et Empereur).





You
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

    Age : 18 ans.
    Prenom : Hihihi.
    Fille ou Garcon : ET 8D
    Presence sur le Forum : Très souvent, évidemment Rolling Eyes
    Comment avez-vous connu le Forum : Parce que j'ai participé à sa création ?
    Avatar :
    Code :
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tsukiyo Aki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Misaki Tsukiyo
» Chris Tsukiyo
» presentation de Tsukiyo ( on me connait deja lol )
» Bonjour :)
» Allures de Leader, allures d'imbécile [Chris Tsukiyo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsukigrad Empire :: Temple du Commencement :: Peuple de l'Empire :: Fiches validées-
Sauter vers: